Allergie au lait de vache

L'allergie la plus fréquente chez les nourrissons est l'allergie au lait de vache. L'enfant réagit alors aux protéines du lait de vache.

Allergie au lait de vache

L’allaitement est la meilleure alimentation qui soit pour les enfants. Les bébés ont besoin de l’allaitement maternel ou d’une alimentation au biberon pour bien grandir. 

Mais le système immunitaire d’un bébé réagit parfois de manière anormale aux protéines du lait de vache de cette alimentation. On parle alors d’allergie au lait de vache.

Symptômes

Les symptômes pouvant indiquer une allergie au lait de vache: éruption cutanée, eczéma, régurgitations, diarrhée, crampes intestinales, maux de ventre, oppression, pleurs et agitation. 

Les réactions allergiques peuvent apparaître très rapidement (dans les 30 minutes; par exemple graves problèmes respiratoires et vomissements). Mais les réactions allergiques peuvent aussi apparaître plus tard. L’eczéma, les maux de ventre ou la diarrhée sont des exemples de réactions différées. Ces symptômes peuvent se manifester jusqu’à 24 heures après l’ingestion de protéines du lait de vache. 

Alimentation

Les bébés peuvent développer une allergie au lait de vache avec l’allaitement comme avec l’alimentation au biberon. Les protéines de l’alimentation au biberon proviennent généralement du lait de vache. 

De petites quantités de protéines (de lait de vache) de l’alimentation de la mère peuvent passer dans le lait maternel. 

Si vous suspectez que votre enfant est allergique aux protéines de lait de vache, il vaut mieux consulter votre médecin. Le médecin fera les investigations nécessaires et prescrira un traitement. 

Solutions

Les symptômes d’allergie au lait de vache peuvent diminuer, voire complètement disparaître en éliminant les protéines de lait de vache de l’alimentation. 

Mais votre bébé a besoin de protéines pour bien grandir et se développer. Le lait est la principale source de protéines au cours des premières années de vie. Si votre bébé est allergique au lait de vache, vous devrez trouver un autre lait équivalent.

Vous allaitez votre enfant ? Il serait alors judicieux de ne plus consommer de protéines de lait de vache. Les protéines de lait de vache de votre alimentation ne passeront alors plus dans le lait maternel. 

Vous pouvez demander conseil à un/une diététicien(ne) en vue d’adapter au mieux votre alimentation pour que votre enfant ait un apport suffisant en protéines. 

Votre enfant est alimenté au biberon ? Différents produits alternatifs existent. Dans certains aliments, les protéines de lait de vache sont coupées en petits morceaux (cela s’appelle des hydrolysats extensifs de protéines).  

Si un aliment de ce type ne permet pas de diminuer suffisamment les symptômes, ou si votre enfant présente un retard de croissance, une alimentation pour nourrissons sans protéines de lait de vache peut apporter une solution. 

Cette alimentation à base d’acides aminés libres.  Ce sont des aliments diététiques à destinés à des fins médicales spéciales et votre médecin ou diététicien vous conseillera l’alimentation qui convient à votre enfant.

Existe-t-il différents types d’Allergie Aux Protéines de Lait de Vache ? 

La réponse est oui. Il existe bien différents types d'allergies aux protéines de lait de vache, et nous allons les découvrir dans cet article. 
 
Allergie aux protéines de lait de vache IgE-médiée
 
Dans ce type d’allergie, les symptômes apparaissent dans les minutes ou les premières heures qui suivent l’ingestion d’un un aliment contenant des protéines de lait de vache. Le système immunitaire réagit rapidement aux protéines du lait en produisant des anticorps IgE qui sont à l’origine des symptômes. Ces anticorps, produits par les cellules immunitaires, sont responsable de la libération de substances chimiques, telles que les histamines qui entrainent une réaction allergique immédiate.
 
Les symptômes les plus fréquents entraînés par une allergie aux protéines de lait de vache IgE-médiée sont : 
Symptômes Cutanés tels que : urticaire et gonflement des lèvres, de la langue ou du visage, éruption avec démangeaisons,
Symptômes Gastro-intestinaux tels que : vomissements et diarrhée, maux de ventre, 
De type « rhume des foins » tels que : éternuements et nez bouché, qui démange ou qui coule des difficultés respiratoires.
 
Dans les cas les plus sévères, la réaction allergique IgE-médiée est parfois si violente qu’elle peut mettre la vie des enfants atteints en danger : c’est ce que l’on appelle l’anaphylaxie, qui heureusement reste très rare. 
Elle survient brutalement et touche tout le corps et nécessite une prise en charge médicale immédiate. 
 
Allergie aux protéines de lait de vache non IgE-médiée
 
Dans ce deuxième type d’allergie aux protéines de lait de vache, les symptômes apparaissent généralement quelques heures voire quelques jours après l’ingestion d’un aliment contenant des protéines de lait de vache. 
 
Les symptômes de l'allergie non IgE-médiée sont parfois très similaires à ceux observés en cas d'allergie IgE-médiée. Cependant ils peuvent être également beaucoup moins évidents et plus difficile à diagnostiquer Les symptômes qui peuvent être retrouvés en cas d’allergie aux protéines de lait de vache non IgE-médiée sont :
Symptômes de type colique
Symptômes cutanés tels qu'un eczéma et des démangeaisons
Reflux
Symptômes gastro-intestinaux tels que des selles inhabituelles, des maux de ventre et une constipation
 
Réaction allergique mixte
 
Il arrive également que certains bébés présentent à la fois les symptômes d'une allergie non IgE-médiée et IgE-médiée : on parle alors de réaction allergique Mixte.
 
Les premiers symptômes apparaissent alors rapidement après avoir mangé ou bu un produit contenant des protéines de lait de vache. Et par la suite, d’autres symptômes peuvent alors apparaitre dans les heures ou jours qui suivent l’ingestion  
 
Contactez votre médecin (pédiatre) si vous pensez que votre enfant a une allergie aux protéines de lait de vache. Votre médecin fera de son mieux pour vous aider et, si nécessaire, vous adressera à un pédiatre spécialisé.